Auteur Sujet: Comment trouver un bon spécialiste (psychiatre)  (Lu 389 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne serger

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Comment trouver un bon spécialiste (psychiatre)
« le: 22 Août 2017 à 12:55:19 »
Bonjour,
 je viens de subir un grave traumatisme et je cherche l'adresse d'un bon psychiatre sur Toulouse pour m'aider dans cette épreuve.
Merci pour vos réponses.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2897
Re : Comment trouver un bon spécialiste (psychiatre)
« Réponse #1 le: 22 Août 2017 à 21:52:18 »
Pour commencer il y a gratuit les CMP
Ensuite téléphoner et demander s'ils sont spécialistes du deuil.
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne PAVELLE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 26
Re : Comment trouver un bon spécialiste (psychiatre)
« Réponse #2 le: 31 Octobre 2017 à 00:27:56 »
A Toulouse je ne connais pas. En général les médecins généralistes peuvent nous conseiller, ou un pharmacien.
A la clinique où je travaille c'est une collègue qui est psychologue qui m'a fait connaitre la première psy que j'ai consultée. Elle m'a soutenue, dans les semaines suivant le décès, par la technique EMDR. Cela m'a bien aidé au début. Au bout de 3 mois j'ai arrêté de la voir car elle a quitté la région.

Par contre j'ai un très mauvais souvenir du CMP : Quand la psy EMDR est partie je les ai contactés. Se disant submergés ils m'ont "accordé" un rv avec une infimière psy pour dans un mois, leurs psychiatres étant débordés. J'ai eu l'impression qu'ils prenaient mon désarroi un peu "par dessus la jambe". Bon je dois admettre que j'étais anéantie et à fleur de peau, donc très susceptible à cette époque là. Bref j'ai accepté puis annulé le rv avec l'infirmière psy.

A Marseille, par l IPC, l'hôpital où mon mari a été soigné, la psychologue vue le matin du décès m'avais laissé ses coordonnées. Je l'ai contactée et elle m'a parlé de leur réseau de psychologues, spécialistes du deuil. Ces psychologues ont des cabinets dans tout le département (une prise en charge financière partielle est prévue pour les premières séances). Cela m'a permis d'en rencontrer un près de chez moi, dans ma ville, de toute façon même 14 mois après sa disparition je suis incapable de mettre un pied ou même regarder l'hôpital où il est mort.
Donc aujourd'hui encore je rencontre régulièrement une psychologue de ce réseau, de part sa formation elle sait très bien de quoi je parle, elle m'a énormément aidé à avancer.  J'ai souhaité en parallèle rencontrer un psychiatre pour faire le point sur la nécessité ou pas d'un traitement médicamenteux, elle m'en a conseillé un avec qui je me suis sentie en confiance, il est psychiatre et psychothérapeute, donc laisse une part très importante au dialogue et à l'échange.
Je t'avais dans la peau. Désormais tu seras toujours sur ma peau...