Auteur Sujet: Comment faire pour faire face et se reconstruire ?  (Lu 11308 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Angela

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #15 le: 13 Décembre 2012 à 16:57:31 »
Bonjour Mag,

J'espère que tu as pu trouver un peu de repos.

Le départ d'une maman, comme d'un conjoint, c'est juste inacceptable.
Ce que tu ressens est "normal". Normal de vouloir que sa maman soit à ses côtés, de vouloir lui apporter du réconfort, de la chaleur, vouloir partager encore les choses toutes simples de la vie ... C'est ce que j'ai ressentis très très très longtemps avec mon époux ... J'aurais voulu lui chanter sa petite chanson, lui masser les mains et les pieds, encore et encore, juste le sentir ici, à mes côtés, pouvoir l'embrasser et l'enlacer ... Je suis certaine que tous les membres de ce forum ont vécu ou vivent la même chose.

Le décès de ta maman restera toujours inacceptable. Comment accepter que l’être cher disparaisse ? Je ne l’ai pas accepté pour JL, même si la durée de la maladie aurait pu m’y préparer. Malgré tout, aujourd’hui, la douleur est tolérable, vivable, et je commence à voir de la lumière.
Comment faire ? Si seulement il y avait une recette !
Me répéter les paroles du Dr Fauré m’a bcp aidé : « nous sommes tous configurés pour la survie ». « Quoi qu’on fasse, le processus de guérison de notre blessure du cœur est en marche ».
Et puis, pour que la cicatrisation s’opère « mieux » :
Exprimer ses émotions et se poser les questions
-   Qu’est-ce que je mobilise pour moi ?
-   Qu’est-ce qui est utile pour moi ? (en remplacement de la question « de quoi ai/aurais-je envie ? »)
-   Est-ce que / et comment est-ce que je me protège des agressions extérieures ?
-   Est-ce que je m’occupe assez de mon corps (dimension essentielle du toucher) ?
-   Qui est là pour moi ? (perception subjective d’un réseau de soutien de qualité) – Il y a réseau dès lors que l’on a 3 ou 4 personnes que l’on peut solliciter.
-   Plutôt solliciter bcp de personnes pour demander « moins » à chacune
Il ne s’agit pas de dénouer les liens qui nous unissait à l’être aimé mais, au contraire, d’intégrer le lien en nous-même, au plus profond.

Ce sont les notes que j’avais prises lors de l’intervention de C. Fauré lors de la Rencontre de Bourges du 17/11/12

Petit à petit, la douleur diminue en intensité, à force d'avoir pleuré, crié, hurlé ... d'avoir été submergé de souffrance ... ça paraît complètement absurde mais, pourtant, c'est ce qui s'est produit dans mon cas, et c’est ce que les vidéos que tu trouveras sur ce site relatent.

Franchement, ça me semblait insupportable de les regarder, ces vidéos. Je n'y croyais pas une seconde. C'est pourquoi je t'envoie mon témoignage.

J'imagine que ce doit être difficile pour toi de continuer à être aussi, dans cette détresse, une épouse et une maman aimantes ...

Si tu peux partager un peu ta douleur ... Mais ça aussi c’est difficile tant l’entourage est « à l’ouest » !
Ta psychotérapeute t'aidera car c’est son métier et qu’elle est extérieure et connaît de telles souffrances. Mais il faut que tu te sentes en confiance avec elle ... Sinon, change de thérapeute. Le pb, c'est que les psys ne disent jamais qu'on va aller mieux (hormis le Dr Fauré), car c'est trop aléatoire, et surtout qu'ils ne peuvent jamais répondre à la question suivante : Quand ? Et les notions de délais, un an pour faire son deuil … Ce n’est que de la théorie … Personne n’en sait rien.

Elle est toujours présente, ta maman. ça fait mal et c'est difficile à comprendre, mais elle est en toi et c'est un peu ça "l'éternité".
Elle n'a sûrement pas voulu partir, ta maman. Elle ne t'a pas abandonné. Tu sentiras, un jour, comme elle est en toi, dans ton cœur, et qu’elle te donne toute la force dont tu as besoin.

J’espère en reparler avec toi dans quelques mois.

D’ici là, fais juste « comme tu le sens ». Les premiers temps, on est juste anéanti. Il s’agit de survivre. Alors le mieux est encore de s’écouter.
 
Prends soin de toi …
Bien affectueusement
Angela
Etre vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant (L'inespérée - C. Bobin)

Hors ligne Mag14

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #16 le: 14 Décembre 2012 à 18:03:06 »
Bonsoir chère Angela,

Comment te remercier pour ton message.
Que de gentillesse, de réconfort, de tendresse dans tes écrits, j'ai pleuré bien entendu et surtout lorsque tu parles directement de Maman, mais Merci beaucoup.
Je pense que je vais acheter le livre du Dr Fauré dont vous parlez tous... et continuer à regarder les vidéos.

Je ne peux exprimer ce que je ressens mais l'image que tu donnes en me disant que Maman est en moi pour l'éternité en quelque sorte me réconforte. La psy me dit que le deuil n'est pas une pathologie et que je ne sais effectivement pas ou se trouve Maman, par conséquent, nous allons tenter de travailler sur ce sujet et tu me donnes une excellente piste...

J'espère que de ton coté, ta vie retrouve quelque peu de douceur...
Merci Merci de ton soutien...
Affectueuses pensées
Mag

Hors ligne Angela

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #17 le: 14 Décembre 2012 à 21:47:28 »
Chère Mag,

Tu n'as pas à me remercier. C'est ce forum qui est une merveille (merci encore à Adèle et Blandine qui l'animent - plutôt qu'elles ne le contrôlent .... - je préfère "animer" pour sa référence à l'âme ...) car il nous permet de communiquer, de nous exprimer et de nous soutenir.
Patience, Mag. Patience. Ta petite maman va te sourire ...
Non seulement tu vas la "retrouver", ta maman, et je mets des guillemets car tu ne l'as pas perdue et elle ne t'a pas abandonée. Simplement (si j'ose dire), la douleur est trop forte pour la sentir en toi. En plus, tu ne l'oublieras jamais, ta maman, et, ça, c'est tout simplement magnifique le jour où c'est une "évidence". Au début, moi, j'avais peur de perdre mon amour si je cessais de souffrir ... Je ne l'exprimais pas en ces termes mais je m'en suis rendue compte après ... Et puis, un jour, je l'ai senti en moi, de façon très fugace, et alors j'ai eu moins mal et je n'ai plus eu peur de le perdre de nouveau ...
Alors un jour tu évoqueras de beaux souvenirs et tu les partageras ... avec ton fils peut-être ???

Nous formons tous une belle chaîne, Mag, et tu en fais partie.

N'hésite pas à te faire aider par ta psy ... et essaie de te trouver quelques soutiens amicaux ...

A bientôt

Bien affectueusement

Angela
Etre vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant (L'inespérée - C. Bobin)

Hors ligne Mag14

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #18 le: 14 Décembre 2012 à 22:58:08 »
très chère Angela,

Si je te remercie mais également tous les autres membres de ce forum qui nous soutiennent et que nous tentons, à notre niveau chacun de soutenir...
Je te souhaite le bonheur, la paix de l'esprit et de ton corps...
Maman, ou qu'elle soit doit etre heureuse du soutien que je recois de vous tous.....
Douce nuit à toutes et à tous....
Mag

Hors ligne Angela

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #19 le: 15 Décembre 2012 à 13:11:25 »
Bonjour Mag,
Oui, ce forum est ... indescriptible ...
Merci de tes voeux. Pour le moment, juste la paix du corps et de l'esprit, ça me suffirait largement ;-) !!!
J'ai idée que nos "Amours Invisibles" par les yeux (et pas par le coeur) doivent être tout sourire s'ils nous voient communiquer ainsi !
En tout cas, ils doivent être en paix.

Bizzzzzzzzzzzzzz

Angela
Etre vivant, c'est être vu, entrer dans la lumière d'un regard aimant (L'inespérée - C. Bobin)

Hors ligne ZOVIRG

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #20 le: 04 Février 2013 à 10:00:10 »
J'ai perdu ma soeur jumelle il y a maintenant 8 mois, à la suite d'un cancer. Je savais qu'elle était perdue et elle s'est battue durant de longues années comme une acharnée pour voir sa fille grandir. Elle était enceinte quand elle l'a su, et elle voulait par dessus tout connaître le bonheur d'être mère. Une dépression s'est installée progressivement chez moi durant toutes ces années. Je savais que j'allais la perdre mais l'idée qu'elle s'en aille m'était impensable. Je me disais tout le temps "comment je vais faire pour vivre sans elle?" Elle est décédée en juin 2012 et j'ai complètement "virée". Je n'étais plus sur terre tant il y avait de souffrance. J'ai fait un séjour en psychiatrie et pendant ce séjour, j'ai "sauté" d'un étage. Je me suis cassée le pied et suis toujours en arrêt de travail. Je ne savais plus faire la différence entre la réalité et l'irréel. J'ai déliré. J'étais persuadé que la vie était belle. Je vivais dans un monde merveilleux. Aujourd'hui, je vis au jour le jour et j'ai du mal à faire des projets. Je veux reprendre mon travail. Une partie de moi a été amputée. J'ai ressenti à plusieurs reprises (lors du décès de ma soeur), un dédoublement de la personnalité avec des phases d'hyperactivité. Je ne dormais plus et je "picorai". J'ai deux enfants, mon mari et je veux aller de l'avant. Je suis anéantie. Je souhaite du courage à tous ceux et toutes celles qui ont perdu un être cher et aussi à tous les gens atteints de cancer. Je suis infirmière et traite ces gens là (je pose des chimios). La vie est ainsi faite. On ne peut pas changer son destin. Chacun a ses problèmes, et aura tôt ou tard, à vivre quelque chose de douloureux. On ne peut pas tout maitriser. Il faut vivre pleinement chaque instant, savourer ce que l'on fait là maintenant, car si l'on fait, on vit. Un jour de toute façon on quittera ce monde là. Affectueusement.

Hors ligne FR

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #21 le: 04 Février 2013 à 12:48:36 »
Bonjour Zovirg. Laisse moi te tenir la main un insant. FR

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #22 le: 04 Février 2013 à 13:41:09 »
Bonjour Zovirg,

Je m'étais juré de ne pas écrire pendant un moment, de juste passer pour lire tous ces témoignages, mais je ne peux m'empêcher de t'écrire…J'ai perdu ma soeur unique (aux deux sens du terme) Carole il y a plus de 17 mois. Mes parents sont déjà décédés depuis bientôt 15 et 9 ans. J'ai accepté leur décès quoiqu'il soient morts trop tôt (57 et 64 ans). Ma soeur avait 45 ans. Elle est morte dans des conditions horribles (maladie auto -immune). j'ai cru que j'allais devenir folle quand il a fallu la "débrancher". Je me suis battue pour continuer à vivre malgré tout, pour mes enfants; mon mari, mes amis, moi…tout simplement. Je vais mieux et commence enfin à avoir vraiment envie de vivre de nouvelles choses. J'ai envie de surprises, d'inattendu, de changement. Carole est définitivement à mes côtés, plus présente que quand elle était en vie. Elle m'accompagne quotidiennement et je lui demande de m'aider et la remercie pour ce qu'elle m' a apporté dans ma vie. Je l'aime. Et c'est parce que je l'aime et que je sais qu'elle voudrait que je profite maintenant qu'elle est libérée, que je suis déterminée à profiter à nouveau, même si j'y ai perdu mon insouciance.
Je te souhaite de trouver à nouveau ton équilibre quand tu seras prête, accompagnée par ta jumelle qui veille sur ton épaule…
Affectueusement,

Madâme

Hors ligne ZOVIRG

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #23 le: 04 Février 2013 à 13:57:07 »
Merci à FR et Madâme. Je sais que je ne suis pas la seule malheureusement. Ma soeur il est vrai est à mes côtés sans doute + qu'avant (elle habitait à 900kms de chez moi). Il y a des petites choses qui se passent, des coincidences, des fois je ris en me disant "c'est un signe de ma soeur, c'est pas possible". Bref; je me raccroche à des petits signes et de toute façon, elle aurait souhaitée que je sois enfin heureuse.

Hors ligne lilas52

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #24 le: 05 Février 2013 à 10:31:30 »
Bonjour,
La traversée est longue et le terrible nous ne savons pas quand l’apaisement arrivera. Il peut surgir et repartir aussi vite. Je ne peux que vous conseiller de vous rendre sur les modules d'accompagnement qui m'ont beaucoup aidés et rester en contact avec nous sur ce forum. Allez au rythme de son corps et de son esprit, ne pas brûler trop vite les étapes.
Après 9 mois que mon mari est parti, j'ose seulement à penser à demain sans lui, et à assimiler qu'il ne reviendra plus. Et encore il y a des périodes de gros désespoir.
Je vous embrasse LYDIA

Hors ligne pommenoir

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 64
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #25 le: 06 Février 2013 à 21:46:13 »
   
  bonjour
 Aucun mot n'est pas assez réconfortant pour soulager notre peine.
je vous sers fort dans mes bras
pommenoir

Hors ligne July38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #26 le: 10 Février 2013 à 18:12:33 »
Bonjour je suis une nouvelle.
Voila j'ai perdu mon papa en 2005 il avait 52ans et moi aujourd'hui j'ai 20ans.
Je me marie dans 5 mois et cette semaine en distribuant les faire part je me suis mise a pleurer car je pourrais pas le donner a mon père. Je me rends compte que le mariage approche et plus sa approche et plus j'en souffre alors que ça devrait être le plus beau moment. J'aimerais pendant les 5 mois qui me reste de faire des progrès. Je sais qu'il est décédé et j'ai passé la phase : je déteste cette vie qui a décidé de me le voler. Je pense que je suis au stade ou il me manque et pourtant je pense pas à lui tous les jours.
Pas évident de tourner la page. Je sais pas si c'est une bonne idée que j'aille à l'endroit ou nous avons jeté ses cendres avant le mariage. Qu'en pensez vous ?

Hors ligne stephy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : Comment faire pour faire face et se reconstruire ?
« Réponse #27 le: 24 Février 2013 à 15:00:31 »
tu sais si tu en ressens l'envie d'y aller va y ne le fais pas selon les avis des autres
mon pere est decede il y a 4 mois et 10 jours apres son deces a la maison un de mes freres lancait sa nouvelle voiture de course c'etait une date prevu avec toute la famille mon pere s'en faisait une joie et il nous a demandé avant son depart de feter mes 30 ans , les 40 ans de mon frere , les 70 ans de ma maman , d'aller a ce salon ....on a eu des reflexions comment pouvait on y aller faire la fete alors que mon pere était décedé depuis peu on avait envie de le faire
un peu comme une force interieure est ce que cela venait de lui de ce qu'il nous avait appris prendre la vie au jour le jour profiter de chaque moment de la vie

alors si tu ressens l'envie d'aller sur ce lieu va y peut importe si tu pleur etu est humaine enfin moi je le vois comme ça
je vois en te lisant que je suis pas au bout de mes peines alors  ;)