Auteur Sujet: Bonheur et deuil en même temps  (Lu 235 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne didiscorp@yahoo.fr

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonheur et deuil en même temps
« le: 23 Août 2018 à 22:00:30 »
Bonjour à tous,

Nouvelle sur votre site, j'espère, j'avoue, y trouver un peu de réconfort.
Je vois, au travers de vos témoignages que le travail de deuil est bien loin et douloureux. Vous avez tous bcp de courage.

Il est rare que je partage ce genre d'émotion surtout comme cela. Il parait que cela fait du bien de parler. Essayons!
Comment vous expliquer? Par quoi commencer?
En décembre 2017, j'ai perdu ma grand mère. Elle était malade. Sa disparition était le bout d'un long chemin de souffrance. Nous avons pris son départ comme un soulagement pour elle. J'ai tout de même perdu ma petite Mamy;
A ce moment là, j'attendais mon quatrième bout de chou. Il est né 16 jours plus tard. Bébé attendu, il a fait notre bonheur. Je me disais alors "quand qqun part, il autre vient prendre sa place" comme un équilibre.

Puis, à nouveau quinze jours plus tard, j'ai perdu ma marraine. Malade elle aussi mais plus jeune, sa disparition a été difficile. Sa maladie était dû à un mauvais diagnostic malgré ses relances auprès d'un professionnel. Alors la colère s'en est mêlée. Puis la fatigue de la naissance et tous les changements que cela entraîne. Et après aussi, les remords. Je ne pouvais pas physiquement être auprès d'elle autant que je ne le voulais.
Elle est morte à 16h. J'ai pleuré. Beaucoup. Puis 2h après, la famille de mon mari est venue nous rendre visite pour fêter la naissance de mon fils.
C'est à ce moment là que tout a commencé. Que j'ai du tout garder pour moi. Je les regardais tous admirer mon petit bout de chou, le coeur anéanti par la douleur. Puis je me suis dit . C'est impossible. Elle n'est pas morte, pas elle.
Je ne leur ai rien dit. Mon mari savait bien sûr alors j'avais droit à une rapide caresse dans le dos en signe de consolation.
Puis j'essuyais mes larmes et arborait un sourire pitoyable mais en ne laissant rien paraître.
C'est donc là que j'ai renfermé la douleur au plus profond.  Je me suis dit que j'aurai le temps de pleurer. Plus tard.
Alors je pleurai dans la voiture, sous la douche ou seule dans la rue.
Ensuite, il a fallu consoler ma famille. Ma maman venait de perdre sa sœur la plus proche, mon grand père sa fille, mon cousin sa mère et mon oncle sa femme. Mon mari a été très touché par ce décès. Alors, j'ai pris sur moi. J'ai consolé mes enfants, pris des nouvelles de ma famille et soutenir ceux que je pouvais.
Je suis maman et femme active. Je n'ai pas le droit d'aller mal.

Depuis tout cela, je n'ai jamais réussi à perdre un gramme malgré un régime et la reprise du sport. J'ai des douleurs dans l'estomac rien qu'en vous écrivant. J'ai vu une iridologue qui a deviné mon mal être sans même me connaitre ni sans que j'ouvre la bouche. Ma douleur psychologique est devenue un problème physique.
Je suis consciente de tout cela. Je sais que ce poids sur mon ventre est lié à tout cela.
Je n'ai jamais parlé de tous cela à personne. J'ai peur de faire souffrir ma famille en en reparlant ou d'embêter qqun. Lorsque j'essaye de le faire avec mon mari, ce n'est ni le moment, ni le bon jour. Il est soit fatigué soit a mal qque part. Pourtant, il me dit que parfois je ne suis pas avec eux et que cela se voit que je souffre.  Je ne comprends pas. Donc je ne lui parle pas et il se fâche car "je ne devrai pas garder tout cela pour moi".

Je vous assure j'essaye d'avancer de tout mon coeur. Marathonienne, je m'étais inscrite à un semi marathon qui correspond à la date d'anniversaire de ma marraine . Je voulais courir pour elle. Je ny arrive pas. Mes jambes, mon coeur sont tellement lourd. Pourtant j'ai déjà pu m'évader grâce à la course. Avant.

Je suis perdue. Je sais bien qu'en vous écrivant ma douleur rien en les refera revenir. J'espère ne pas vous avoir déranger avec tout cela. Comme tout cela est dur. Comme c'est dur de perdre les gens que l'on aime.

Bon courage à vous tous.
Amandine

Hors ligne didiscorp@yahoo.fr

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonheur et deuil en même temps
« Réponse #1 le: 23 Août 2018 à 22:03:18 »
J'ai oublié de vous préciser que je suis devenue moi même marraine trois jours après avoir perdu la mienne. Comment pouvoir guider un petit bout de chou en venant de perdre son repère à soi ....

Bon courage à vous tous

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4078
Re : Bonheur et deuil en même temps
« Réponse #2 le: 23 Août 2018 à 22:16:48 »
Oui perdre les proches est très dur.
Ici tu as choisi la section reconstruction ...
Mais ton deuil semble encore dans des phases rendant la reconstruction très difficile ...
Tu peux lire le livre de Dr Faure vivre le deuil au jour le jour
Tu y verras les étapes etc ...
Tu peux, c'est gratuit demander à voir un psy en centre CMP renseigne toi auprès de ton généraliste
Tu peux trouver par le site dont est issu ce forum voir
http://deuil.comemo.org/associations-vivre-son-deuil
Pour ta région ...

Je t'encourage à profiter de tous ceux que tu aimes et sont en vie ... Conjoint, enfants, parents ... Ici nous sommes des personnes ayant perdu un de ceux là ...

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonheur et deuil en même temps
« Réponse #3 le: 23 Août 2018 à 23:15:39 »
J'espère Amandine que tu trouveras le réconfort dont tu as besoin.

Avoir un bébé ça chamboule déjà alors cumulé avec deux décès ....

. J'ai peur de faire souffrir ma famille en en reparlant ou d'embêter qqun. 
Peut-être que ton grand-père serait aussi soulagé de pouvoir parler de sa fille qu'il a perdu tout comme ta maman pour sa soeur .... et qu'ils n'osent pas non plus.
Je trouve que souvent on a besoin de parler de ceux qu'on aime et qui sont morts avec les autres proches qui les ont connus aussi. Ca ne fait pas disparaître le chagrin mais on le partage .... ça peut aider un peu.

Je t'envoie mes plus douces pensées pour toi, pour ta petite famille, pour ta mamy et ta marraine

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1662
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonheur et deuil en même temps
« Réponse #4 le: 24 Août 2018 à 19:04:19 »
Bonjour Amandine, et bienvenue.
Etre heureux d'accueillir la vie et en même temps pleurer des personnes si proches, c'est très compliqué.
Tu as peut-être besoin d'un espace où poser ce que ton corps cherche à exprimer.
Ce forum peut t'être utile.
Il l'est pour moi, il me permet de ne pas toujours compter sur mes proches.
Par ailleurs, parler avec des gens qui connaissent le deuil est rassurant.

Prends soin de toi..
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes