Auteur Sujet: Comment aider ma fille à faire son deuil ?  (Lu 3671 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne nemo127

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Comment aider ma fille à faire son deuil ?
« le: 31 Décembre 2011 à 01:35:33 »
Bonsoir, j'ai perdu l'homme de ma vie il y a maintenant 5 ans. 5 années qui ont passé tellement vite, trop vite. Je me suis retrouvée seule avec ma petite fille de 4 ans et demi et j'étais enceinte de 8 mois. Quel bouleversement dans la vie de ma petite fille : la mort de son Papa et la naissance de sa petite soeur. Aujourd'hui ma grande fille va bientôt avoir 10 ans et sa soeur a donc 5 ans. Et je m'inquiète beaucoup pour ma grande car elle a beaucoup de peurs, elle a à certains moments des tics au niveau du visage. Je l'ai donc emmenée voir une psychologue qu'elle avait déjà rencontrée aprés le décès et il y a environ 2 ans pour des cauchemars. Elle a très bien discuté de sa petite vie à la maison, avec ses copines mais quand la psy lui a demandé si elle se rappelait ce qu'il s'était passé il y a 5 ans alors là cela a été le mutisme complet, elle n'a plus dit un mot et a dit qu'elle ne savait pas. Il en ressort donc qu'elle n'a pas fait le deuil de la mort de son Papa. Elle ne veut pas que je lui en parle, ne veut regarder aucune photo, ne veut pas aller sur sa tombe (je ne la force pas car moi-même je n'y vais pas souvent). De temps en temps, je leur parle de leur Papa, de sa façon d'être, de certains souvenirs. Mais je me rends compte maintenant qu'elle ne m' a jamais posé de questions ou dit ce qu'elle ressentait; A certains moments j'ai essayé de lui parler de ce que je ressentais, et de ce qu'elle pouvait peut être ressentir mais elle ne voulait rien entendre, se bouchait les oreilles et ne voulait pas en parler alors je n'insistais pas. Et aujourd'hui je me dis que j'ai fait fausse route,  que je ne l'ai pas aidée comme il aurait fallu le faire, je n'ai pas su et je culpabilise. C'est une petite fille qui travaille bien à l'école, qui aime être avec les autres, dormir chez les uns ou les autres, qui a de l'humour, qui est gaie. Quelque part c'est un peu une façade car à la maison elle est souvent en conflit avec moi pour des petites choses de la vie quotidienne et je vois bien qu'elle a certaines peurs (du noir, lors de sa douche il faudrait que je reste vers elle, les week ends il est toujours difficile pour elle de quitter la maison -elle tarde toujours à se préparer- alors qu'elle est contente une fois que l'on est partie.  Je pense qu'il faut crever l'abcès mais j'ai un peu peur de sa réaction, je voudrais lui parler de cette horrible jour où son papa est mort mais elle ne voudra jamais m'écouter, elle hurlera peut être, s'enfermera dans sa chambre je ne sais pas.... Alors si quelqu'un vit la même chose que moi  surtout pour un décès remontant à quelques années j'aimerais pouvoir lire vos témoignages et peut être avoir quelques conseils. Merci par avance.

Hors ligne mado

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Re : Comment aider ma fille à faire son deuil ?
« Réponse #1 le: 31 Décembre 2011 à 16:54:27 »
Bonjour,
C'est bien difficile d'être une maman, on s'inquiète beaucoup, surtout lorsque celui qui devrait être à nos côtés n'est plus là pour parler avec nous.
Ne te culpabilise pas, car, en te lisant , on voit bien que tu t'es montrée très attentive à ta grande malgré ce cataclysme.
Quand tu parles de crever l'abcès en lui parlant  de cet horrible jour, tu dis que tu crains sa réaction : il me semble en effet, que pour elle, ce serait  violent car, même si tu prends beaucoup de précautions, ce sont ton vécu et ton ressenti à toi, et il est bien naturel qu'elle cherche à s'en protéger.
Mais il s'agit d' elle : alors, peut t'être que tu pourrais simplement lui expliquer ce qui se passe : que tu t'inquiètes pour elle, que tu voudrais l'aider, et que même si une maman se doit de respecter les secrets et le silence de sa fille, elle est aussi là pour écouter ses chagrins et ses peurs...
Il ne faut pas hésiter à lui dire souvent, parce qu'au fond c'est cela qui compte : tu peux juste être là pour elle : peut être que, petit à petit, elle pourra te livrer certaines choses avec ses mots à elle, à son rythme : il ne faut pas brusquer les choses : on s'aperçoit parfois que l'enfant n'a pas vécu les moments comme on l' imaginait, et que par contre il a pu retenir des faits insignifiants pour nous.
Et puis aussi, il peut y avoir aussi d'autres choses qui interviennent et qui ne sont pas liées à ce deuil, même s'il ne faut pas le minimiser...
Ce côté gai et sociable à l'extérieur : je ne suis pas certaine que ce ne soit qu'une façade comme tu le dis :après tout, beaucoup d'enfants (et d'adultes) se comportent bien différemment à la maison.
Tout de même ne t'en fais pas trop; fais toi confiance tu as déjà fait beaucoup, et fais aussi confiance à ta fille.
Je vous souhaite à toi et ta petite famille une bonne année 2012.
MADO

Hors ligne MONLOULOU

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
Re : Comment aider ma fille à faire son deuil ?
« Réponse #2 le: 05 Janvier 2012 à 00:16:47 »
bonjour,
J'ai perdu mon mari il y a quatorze mois par suicide, j'ai deux enfant de one et quatorze ans qui semblent bien aller, mon angoisse est qu'ils réagissent plus tard car aujourd'hui il me semble qu'ils sont un peu dans le déni afin de se préserver. J'ai essayé de les emener chez une psychologue avec qui nous n'avons pas accroché mais qui m'a rassurée, je les ai emené chez une autre avec qui le contact est très bien passé, elle m'a également rassurée mais les enfants ne veulent pas y retourner.  L'ainé qui semble très bien dans sa tête a quand même laché à la psy que sa plus grosse crainte était que je ne vois plus la famille de mon mari avec qui nous avons des liens très étroits, c'est une chose dont il ne m'a jamais parlé et cette crainte parati invraissemblable tellement nous sommes proches, je suis donc convaincue que les psy réussissent à faire extérieuriser les enfants plus que nous, ils cherchent en plus à nous protéger. Un conceil que m'a donné mon medecin et la psy est que lorsque nosu abordons le sujet c'est d'éviter de poser des questions directes telles que EST CE QUE PAPA TE MANQUE, mais plutot parler de ses propres émotions afin d'inviter l'enfant à faire de même exemple En ce moment papa me manque car ce moment me le rappelle tout particulièrement pour tel détail... j'avoue que j'arrive de temps en temps à les faire parler par ce système de dialogue indirect mais ça ne marche pas à tous les coups;
Une des choses qui m'a été conseillée par les medecins (généraliste, psy...) c'est de veiller à ce que les enfants aient des amis une vie sociale et aiment s'amuser, les copains sont très importants, ça à l'air d'être le cas de votre fille c'est donc plutot rassurant.
Pour la peur du noir, beaoucoup d'enfants ont peur du noir à une certaine période de leur vie ils n'ont pas tous subis le décès de leur proche alors il ne faut peute être pas trop y prêter attention. Je vous comprends néanmoins car j'analyse beaoucoup plus leurs réactions
depuis la mort de mon mari dans un soucis de bien faire, c'est dur de lacher prise mais c'est peut etre ce qu'il faut faire, on aimerait tant ne pas se tromper
Bonsoir
Monloulou

faire son deuil
« Modifié: 04 Décembre 2014 à 21:03:30 par Webmaster »